1st Afrika
Asia International News

UK Lawmakers Cast Symbolic Vote To Recognize Palestine As A State // Les Législateurs Britanniques Cast Vote Symbolique Reconnaître La Palestine Comme Un Eta

parliament-london-file-story-top

Written by ; Laura Smith-Spark, CNN

UK lawmakers have voted in the House of Commons to recognize Palestine as a state “as a contribution to securing a negotiated two state solution.”

The motion was backed overwhelmingly Monday by 274 votes to 12. However, fewer than half of the 650 MPs in the House of Commons took part in the debate.
The motion passed was, “That this House believes that the Government should recognise the state of Palestine alongside the state of Israel, as a contribution to securing a negotiated two state solution.
Wallström: Two sides need to be on equal footing
The measure is mainly symbolic and is not binding on the government. However, it lends added weight within Europe to calls for Palestinian statehood.
Ten days earlier, the new government in Sweden said it would recognize a Palestinian state.
“A two-state solution requires mutual recognition and a will to coexist peacefully. Therefore, Sweden will recognise the State of Palestine,” said Prime Minister Stefan Lofven in his first statement of government policy.
‘Not a gift, but a right’
The UK vote came after five hours of debate in the House.
Former Foreign Secretary Malcolm Rifkind, of the Conservative Party, told MPs that during his time in office in the 1990s, the United Kingdom committed “for the first time to a two-state solution with a Palestinian state.”
“I have never wavered in that view and I believe that the earlier that state comes about the better, both for the Palestinians and for the Middle East as a whole,” he said.
Shadow foreign minister Ian Lucas, of the opposition Labour Party, said the motion would be supported by his party but that the timing and manner of deciding whether to recognize Palestinian statehood was a matter for the current coalition government.
“It will be decided by Labour in government if the decision has not been made by this government before Labour comes to power,” he said. The next general election will be held in May next year.
“We fully support two states living side by side in peace, recognized by all their neighbors. We are clear that Palestinian statehood is not a gift to be given, but a right to be recognized,” he said.
U.N. vote
The UK government’s official goal “is a negotiated two-state solution to the Israeli-Palestinian conflict, resulting in a secure and universally recognised Israel living alongside a sovereign and viable Palestinian state, based on the borders of 1967, with Jerusalem the future capital of both states, and a just, fair and agreed solution for refugees.”
In 2012, the United Nations General Assembly voted to grant the status of “non-member observer state,” similar to the Vatican, giving Palestinians a certain implicit degree of statehood recognition.
However, a Palestinian bid in 2011 for recognition as a full member of the United Nations failed. It became apparent that the bid was not going to receive the requisite nine of 15 Security Council votes, and the United States promised to veto it if it came to a vote.

Culled from  CNN

 

FRENCH VERSION

Législateurs britanniques ont voté à la Chambre des communes à reconnaître la Palestine comme un Etat “comme une contribution à la sécurisation d’une solution négociée à deux Etats.”

La motion a été soutenue massivement lundi par 274 voix pour, 12 contre, moins de la moitié des 650 députés à la Chambre des communes a pris part au débat.
La motion adoptée était, «Que cette Chambre est d’avis que le gouvernement devrait reconnaître l’Etat de Palestine aux côtés de l’Etat d’Israël, en tant que contribution à la sécurisation d’une solution négociée à deux Etats.
Wallström: Deux côtés besoin d’être sur un pied d’égalité
La mesure est principalement symbolique et ne lie pas le gouvernement. Cependant, il donne du poids supplémentaire en Europe à des appels d’un Etat palestinien.
Dix jours plus tôt, le nouveau gouvernement de la Suède a déclaré qu’il serait reconnaître un Etat palestinien.
“Une solution à deux Etats exige la reconnaissance mutuelle et une volonté de coexister pacifiquement. Conséquent, la Suède reconnaître l’Etat de Palestine”, a déclaré le Premier ministre Stefan Löfven dans sa première déclaration de politique gouvernementale.
«Pas un cadeau, mais un droit»
Le Royaume-Uni vote intervient après cinq heures de débat à la Chambre.
Ancien ministre des Affaires étrangères Malcolm Rifkind, du Parti conservateur, a dit aux députés que, pendant son mandat dans les années 1990, le Royaume-Uni s’est engagé “pour la première fois à une solution à deux États, avec un État palestinien.”
«Je n’ai jamais hésité à ce point de vue et je crois que plus tôt cet état vient sur le mieux, à la fois pour les Palestiniens et pour le Moyen-Orient dans son ensemble”, at-il dit.
Ombre ministre des Affaires étrangères Ian Lucas, du Parti travailliste d’opposition, a déclaré que la motion sera soutenu par son parti, mais que le moment et la manière de décider de la reconnaissance d’un Etat palestinien était une question pour l’actuel gouvernement de coalition.
“Il sera décidé par le travail au sein du gouvernement si la décision n’a pas été prise par le gouvernement avant le travail arrive au pouvoir,” at-il dit. La prochaine élection générale aura lieu en mai prochain.
«Nous soutenons pleinement les deux Etats vivant côte à côte dans la paix, reconnus par tous leurs voisins. Nous savons bien que l’Etat palestinien n’est pas un cadeau à donner, mais le droit d’être reconnu,” at-il dit.
Vote U.N.
Objectif officiel du gouvernement du Royaume-Uni “est une solution négociée à deux Etats au conflit israélo-palestinien, ce qui entraîne un Israël sûr et universellement reconnu vivant aux côtés d’un État palestinien souverain et viable, sur la base des frontières de 1967, avec Jérusalem comme la future capitale de deux Etats, et une solution juste, équitable et convenu pour les réfugiés. ”
En 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a voté pour accorder le statut d ‘”Etat observateur non-membre», similaire au Vatican, donnant Palestiniens un certain degré de reconnaissance implicite Etat.
Toutefois, une demande palestinienne en 2011 pour la reconnaissance en tant que membre à part entière de l’Organisation des Nations Unies a échoué. Il est devenu évident que l’offre n’allait pas recevoir les neuf de 15 voix requises du Conseil de sécurité, et les États-Unis ont promis d’opposer son veto si elle venait à un vote.

Cueilli de CN

Related posts

Putin Signs Law Requiring Terrorists’ Relatives To Pay For Damages

Jide Adesina

Remembering Holocaust Victims, Ban Urges Unity to Eradicate Anti-Semitism, All Forms of hatred, Bigotry // Se Souvenir Des Victimes De L’Holocauste, Ban Exhorte L’Unité A Eradiquer L’antisémitisme, Toutes Les Formes De La Haine, Le Fanatisme

Jide Adesina

Niger’s President Wins World’s Biggest Cash Prize for Leadership

Jide Adesina

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More